vendredi 16 octobre 2020

Le Blues du Pêcheur - Alan Alfredo Geday

Pumpking Autumn Challenge - Automne Frissonnant - Esprit es-tu là? : fantôme, fantôme du passé, famille, historique, classique

Plongée dans l'immigration italienne.


Résumé «Maman, Comme tu vois, je ne t’ai pas oubliée. Quatre mois déjà que je suis à Marseille. Le temps est passé vite, j’ai eu tant à faire, j’ai eu tant à apprendre et à découvrir. Marseille est grande. Elle m’a étourdi d’abord, puis elle m’a enchanté. Je m’y sens libre. L’anonymat a quelque chose d’exaltant. Livourne est un bourg comparé à Marseille. Je crois qu’il me serait impossible d’y vivre maintenant, je m’y sentirais enchaîné à une vie trop étroite. Ici, on peut trouver du travail, on peut tenter sa chance. Il y a beaucoup d’Italiens à Marseille. Je ne suis pas trop dépaysé. Nous, les Italiens, on vit en communauté, on se serre les coudes, tous confinés dans le quartier de la Belle de Mai. Les Français nous appellent les babi. On voit souvent des affiches dans la rue : « Immigrés italiens dehors, travailleurs français! » Quelques escrocs m’ont même proposé une fausse carte d’identité si je soutenais le parti socialiste. Mais avec mon accent à couper au couteau et mon peu de vocabulaire, ce n’est pas demain la veille qu’on cessera de m’appeler macaroni. Ces sales gens ne doivent pas connaître notre cuisine pour en faire une insulte! Ton cacciucco me manque, nos longues discussions aussi. » 

Avis : Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur pour la confiance qu'il m'a accordé, ainsi que la plateforme Simplement Pro de nous avoir mis en relation. J'ai accepté de lire ce roman car le résumé a réellement raisonné en moi.

La couverture noire et blanche permet d'exprimer une émotion particulière. Ce n'est pas une représentation de la réalité. Le sentiment prédominant du roman, l'exil, est montré clairement et sans fioriture. Nous sommes face à l'essentiel avec un homme marchant sur une jetée.

Alan Alfredo Geday signe ici un roman historique traitant de l'immigration italienne. On suit Giovanni, un jeune habitant du port de Livourne, en Toscane. C'est un grand rêveur pour qui reprendre la tradition familiale et la pêche n'est pas synonyme de réussite. Il va partir clandestinement pour Marseille après la mort de son père. A travers le parcours initiatique qu'il entreprend on découvre ses amours, ses rencontres, ses déceptions et ses espoirs. 

L'arrivée des italiens en France après la Seconde Guerre Mondiale est très difficile. Ils étaient vus comme des voleurs de travail, des partisans de Mussolini ou encore des ennemis ayant planté un couteau dans le dos des français. Giovanni a du mal à s'intégrer à Marseille et décide donc de partir à Paris, en espérant se sentir plus à sa place. Les descriptions géographiques nous transportent en plein cœur de ces villes.

La plume de l'auteur est fluide et juste. La lecture a été très difficile pour moi au sens émotionnel. Je suis née dans une famille italienne qui est venue s'installer à Sète après avoir failli perdre un de ses membres dans un tremblement de terre. Lorsque j'ai visité leur village et discuté avec les habitants j'ai été étonnée de leur réponse quand nous expliquions venir de France : "Vous venez de Sète ou de Marseille?" Ce souvenir m'a suivi tout le long de ma lecture.

L'émotion est au rendez-vous à chaque page mais sans être exagérée. L'auteur nous décrit des personnages plein de justesse avec leurs doutes, leurs sentiments, leurs pensées. Nina, la mère de Giovanni, me rappelle beaucoup mon arrière-grand-mère.

Ce roman est, à mes yeux, un véritable parcours initiatique et une très belle leçon de vie.

Auteur : Alan Alfredo Geday est un écrivain francophone vivant à Paris et originaire du Liban. Le Blues du pêcheur est son premier roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pumpkin Autumn Challenge 2021

 Ma Pile à Lire pour le Pumpkin Autumn Challenge